Dans une maison, le propriétaire ne souhaite qu’une chose, c’est que chaque pièce soit confortable et fonctionnelle.  Parmi les salles indispensables dans un foyer, il ne faut pas négliger la douche. Cet espace aide à se préparer le matin et à se détendre après une longue journée. Tous les équipements et les matériels installés doivent convenir aux besoins de chacun. Le but est que la pièce soit accessible pendant des années. Y faire des rénovations et des réparations à chaque fois peut être ennuyant. En ce moment, afin d’avoir la douche parfaite,  il est préférable de remplacer la colonne de douche. Elle existe en de nombreux modèles. Il y a les plus simples et les plus sophistiqués. Que ce soit pour une douche classique ou une douche hydromassante, il n’y a pas de souci. Comment choisir la colonne de douche adaptée à ses attentes et quelles sont les étapes obligatoires lors de l’installation ?

Bien choisir la colonne de douche : en quoi est-ce utile ?

Pour que l’installation soit impeccable, il est primordial de choisir le modèle idéal. La colonne de douche est en réalité, l’ensemble du flexible, du pommeau et du mitigeur.  Cependant, faire le bon choix peut prendre du temps. Vous verrez que sur le marché, il y a des modèles variés. Que ce soit sur le net ou dans un magasin. Il faut commencer par déterminer le style de sa douche. La colonne de douche parfaite pour une douche à l’italienne n’est pas pareille que celle d’une cabine. Le matériel est souvent équipé d’une barre et d’un système de réglage. Ce système consiste à régler la hauteur selon les exigences de chacun. Certains propriétaires optent aussi pour un dispositif qui peut se relier directement au mitigeur. Concernant le type, vous avez  3 possibilités. Si vous avez envie de vous focaliser sur le confort, préférez une colonne de douche équipée d’une robinetterie. Avec ce modèle, vous avez la possibilité de régler la température  selon vos habitudes.  Il y a également la colonne de douche hydromassante. Celle-là est plutôt  faite à ceux qui recherchent le luxe. Si vous avez envie de miser sur la pratique, choisissez une colonne de douche thermostatique. En suivant le site www.univers-salledebain.fr, apprenez les particularités de chacun de ces modèles.

Que faut-il faire avant de procéder à l’installation ?

Si vous avez déjà fait votre choix, avant de passer à quoi que ce soit, connaissez les éléments essentiels. Vous pourrez réaliser vous-même la mise en place du matériel. Mais n’hésitez pas à demander l’aide d’un ami ou d’un membre  de votre famille. Par exemple, afin de déplacer les matériels, vous aurez besoin d’un petit coup de main.  À ce sujet,  il faut aussi suivre les étapes indispensables. Pour les outils, il est utile de se rendre dans un magasin de bricolage. Un kit d’installation d’une robinetterie est suffisant.  Sachez que si vous ne disposiez pas des bons accessoires, vous preniez le risque d’endommager les équipements. À part cela, il est nécessaire de vérifier certains points. Assurez-vous que la paroi de la fixation de la colonne de douche soit résistante et solide. N’oubliez pas qu’une colonne de douche est robuste. Elle peut d’ailleurs peser des dizaines de kilos, selon le modèle. Il faut également vérifier si la production d’eau chaude est convenable. Sur ce cas, il faut vérifier la plomberie, la pression de l’eau ainsi que le fonctionnement de chaque élément. Concernant la pression de l’eau chaude, s’il s’agit d’une colonne de douche pas cher ou standard, il est important d’avoir 2 bars. Avec 3 bars, vous pourrez avoir l’assurance d’effectuer un agencement réussi.

Quelles sont les premières étapes de l’installation ?

Après avoir vérifié que la douche est prête pour l’installation, il faut vérifier si le matériel est complet.  Chaque colonne de douche doit s’équiper d’une barre. Certaines personnes connaissent cela comme les supports. Ils facilitent la mise en place. Elle doit aussi disposer d’une douchette ainsi que d’un flexible. Pour ce qui est de la fixation et des vis, cela dépend de chaque modèle. Prendre les mesures de la douche est aussi une étape à ne pas négliger. La barre doit se placer sur le mur. Il est dans ce cas, utile de mesurer la hauteur de cette barre et la comparer à celle de la douche. Afin d’y arriver, il faut mettre la barre sur le mur et s’assurer qu’elle dépasse de plus de 10 cm de chaque utilisateur. En utilisant un niveau à bulle, faites également des intersections sur le sol et le carrelage. En réalité,  il est mieux de percer sur les joints, et non, sur le carrelage. Si la conception de votre douche vous oblige à percer le carrelage, utilisez une mèche diamant. Cela évite d’endommager les carreaux. Notons que l’aménagement d’une colonne de douche sans robinetterie est la plus facile.

Comment procéder à la mise en place de chaque matériel ?

Une fois que toutes les vérifications ont été réalisées, il faut passer par le montage de chaque élément. L’aménagement de la barre de douche est la plus compliquée. Il faut utiliser une perceuse. Chaque trou à percer doit convenir à la taille des chevilles. Pour que ce soit plus facile, placez de la silicone à l’intérieur de chaque trou. Concernant la mise en place des chevilles, l’idéal est d’utiliser des maillets. Puis, il ne faut pas hésiter à placer le support.  Lors de cette étape, faites bien attention sur le positionnement. Le support doit toujours se placer sur à la droite de la douchette. Sa fixation se fait vers le bas. Si possible, mettez des caches pour le support. Maintenant, c’est le montage de la douchette et du flexible. Il ne faut jamais oublier de couper l’arrivée d’eau dans votre maison. Afin que le raccordement entre le flexible ainsi que la douchette soit parfait, il est mieux de vérifier si le joint est compatible. Et au niveau du serrage, il faut utiliser un chiffon et une pince.  Lorsque l’installation est prête, faites un petit test de fonctionnement par vous-même. En général, si les règlements ont été respectés, il n’y a aucun problème.