Les chaussures de sécurité protègent un opérateur pendant l’exécution de certaines tâches au quotidien. Même si ces outils sont exigés dans votre milieu de travail, elles devraient aussi être confortables afin que vous soyez à l’aise. Comment être sûr de faire le bon choix quand il s’agit de chaussures de sécurité ? Les critères sont nombreux entre la matière, l’ergonome, le type de semelle et la norme. Quelles sont alors les informations qui vous seront nécessaires pour sélectionner les chaussures de sécurités adéquates ?

L’usage de ses chaussures de sécurité à l’environnement de travail.

Pour bien choisir les chaussures de sécurité, le premier critère à considérer c’est le degré de protection des pieds. Pour en savoir davantage sur le sujet, veuillez visiter un site comme www.sosecu.com. Il est important de prendre en compte les nombreux cas dans lesquels elles vous seront utiles. En effet, elles sont un moyen de protection contre les écrasements, les glissades, les faux mouvements et les risques chimiques, thermiques et biologiques. Afin de trouver les chaussures de sécurité qui vous conviennent, vous devrez prendre en compte votre mobilité en tant que travailleur. Par exemple, en quelle disposition devrez-vous les mettre ? En situation assis ou debout ou bien statique ? Devrez-vous porter des chaussures de sécurité pour marcher pendant toute une journée ? Cependant, les facteurs comme les dangers encourus, les conditions climatiques rencontrées sur le lieu de travail et le confort ne sont pas négligeables. Par ailleurs, la sélection de ces chaussures intègre parfois une dimension de bon sens. Par exemple, c’est logique qu’un plombier porte des chaussures de sécurité munies de semelles antidérapantes ou qu’un charpentier travaille avec des chaussures de sécurité à semelles anti-perforation.

Les différentes normes des chaussures de sécurité.

Pour vous aider à choisir également les chaussures de sécurité qui vous conviennent, il existe plusieurs normes. En général, ils sont regroupés en trois catégories : la norme EN 20345, EN 20346, et EN 20347. La norme EN 20345 concerne les chaussures de sécurité de marquage S. Ce sont les chaussures qui offrent les plus fortes protections. Effectivement, elles peuvent supporter une chute de charge de 20 kg sur 1 m de hauteur. À propos de la norme EN 20346, il s’agit des chaussures de protection de marquage P. Elles peuvent subir des chocs d’objets de 10 kg. Enfin, concernant la norme EN 20347, ce sont des chaussures de travail de marquage 0. Elle définit les chaussures de sécurité à plus faibles protections, c’est-à-dire, sans coquille et sans embout. La norme EN 20345 est la plus habituelle puisqu’elle s’adapte aux usages de la majorité des centres professionnels comme les ateliers, les chantiers BTP, la cuisine et la pêche.

Le confort et la légèreté des chaussures de sécurité.

La sélection des matériaux de fabrication de la chaussure de sécurité est un critère important. Si l’employé est en mouvement pendant toute la journée, une chaussure légère sera le meilleur choix. Les embouts de protection peuvent être en matériau composite ou en acier. Ces derniers apportent la même protection mais leur poids ne fatigue pas les pieds à la fin de la journée. Les parties matelassées au niveau du talon, de la languette et de la cheville apportent aussi du confort. Quand on se met parfois à genoux, les frottements sont répétés au niveau de la cheville. Le matelassage permet d’éviter les risques de blessures ainsi que la pression répétitive du cuir. Pour une chaussure de sécurité confortable, la largeur du pied intérieur est tout autant importante. Une chaussure trop serrée va causer des problèmes d’écrasement du pied, de circulation sanguine et d’incapacité de rester debout ou de marcher. La chaussure de sécurité caterpillar associe esthétique et confort. Actuellement, les modèles sont de plus en plus nombreux. Par rapport au modèle de chaussure de sécurité homme, les modèles féminins évoluent aussi.