Une maison familiale restructurée et augmentée à plusieurs reprises depuis 1998. Thème et variations autour du blanc. Un escalier sculpural et icônique.

Les fonctions « cuisine », « repas » et « salon » vont désormais pouvoir investir la totalité du niveau inférieur. Et pour garantir la plus grande fluidité entre les espaces, toutes les cloisons, là encore, seront supprimées. La terrasse du jardinet, aménagée pendant la même campagne de travaux, est recouverte de larges lames d’Ipé, et le même bois, au même niveau, est utilisé sur la totalité du rez de jardin, pour assurer une continuité de lecture et de sensations.