Troisième main selon les bricoleurs, l’étau reste un outil de montage et d’assemblage indispensable dans un atelier. Mais avec toutes les variétés qui existent sur le marché, il n’est pas toujours facile de choisir le sien surtout quand on n’est pas encore un habitué de bricolage. En tout cas, peu importe le domaine : mécanique, plomberie, menuiserie ou autres ; le fait de détenir un étau d’établi garantit un façonnage des pièces dans le plus grand confort. Ainsi, pour ceux qui souhaitent en acheter, voici les quelques points à prendre en compte pour décider du meilleur étau  qui irait à son atelier de bricolage.

De quoi se compose un étau ?

Tout l’intérêt d’un étau de serrage consiste en sa capacité à maintenir une pièce destinée à être façonnée. Et afin d’assurer cette fonction, il se compose en général de quelques pièces :

les mors appelés aussi mâchoires sont les deux pièces qui enserrent la pièce. Il y en a deux sur un étau : un mors mobile et un mors immobile ; la base qui fixe l’outil sur l’établi ou la machine-outil, elle peut être tournante ou fixe selon les modèles ; la vis de serrage ou de réglage qu’il convient de graisser régulièrement ; le garrot ou la manette de serrage qui est un bras à placer dans la tête de vis afin de régler le serrage des mors.

En fonction de chaque modèle d’étau, ces éléments peuvent avoir différentes formes et spécificités. Mais le plus souvent, toutes les pièces qui viennent d’être citées sont nécessaires sur un étau de bricolage en bon état de fonctionnement.

Les différents étaux de bricolage

Parce que l’étau serre différentes pièces (bois, fer, PVC, etc.), parce qu’il peut parfois subir des coups de marteau violents, il convient de parler de la résistance et du profil de chaque type d’étau proposé sur le marché.

Tout d’abord, il y a l’étau à base fixe qui est le plus vu dans les ateliers de bricolage. Comme son nom l’indique, la base est fixe ce qui nécessite une réflexion sur le dégagement autour de l’établi lors de l’installation. Fait en acier ou en fonte, ce type d’étau de bricolage est disponible avec des largeurs de mors et des ouvertures de mors différentes. Ensuite, l’étau à base tournante est plus recommandé dans les petits espaces. En effet, étant donné que l’outil peut tourner, il est plus facile de travailler les longues pièces dans un petit atelier. Puis, en dehors de la différence au niveau de la base, un étau peut aussi être caractérisé par d’autres paramètres comme l’étau d’angle. Ce dernier permet de serrer deux pièces à angle droit pour un travail d’assemblage. Il comprend donc quatre mors, la première paire fixe la première pièce de bois et la seconde l’autre pièce. Après, il y a également l’étau pour perceuse à colonne à utiliser justement pour des travaux nécessitant la perforation d’une pièce de bois par une perceuse à colonne. Mais encore, l’étau agrafe se destine aux travaux légers. Il est muni d’un serre-joint pour fixer l’outil sur l’établi, il n’est donc plus nécessaire de faire un trou sur la table ou la machine-outil.

Et il existe encore de nombreux types d’étaux, le tout est de savoir qui est le plus adapté à l’utilisation envisagée.

Quels sont les critères pour faire son choix ?

Le choix d’un étau se fait sur la base de la nature de l’utilisation, de la taille de l’atelier ainsi que la matière et la forme des pièces à façonner. Ainsi, il est tout à fait possible de trouver des étaux en fonte, en acier ou en bois. L’acier est plus résistant donc plus recommandé pour de lourds travaux qui nécessitent de gros coups de marteau. Ensuite, la largeur des mâchoires et la longueur d’ouverture sont aussi importantes car elles vont déterminer la dimension des pièces qui pourront être tenues entre les deux mors. Le troisième point concerne la base : fixe ou tournante. Et pour finir, il y a la force de serrage qui est mesurée en kilo (kg), c’est-à-dire le poids maximal que peut supporter un étau, une grande valeur indique donc une plus grande capacité.

Ceux qui ont encore des doutes sur le choix de son étau de bricolage peuvent demander conseil auprès d’un bricoleur professionnel ou d’un revendeur d’outils de bricolage.