Les meubles en kit sont de plus en plus prisés. Ils se livrent facilement et l’absence de frais de montage les rend très accessibles. Il est ainsi possible de se procurer à moindres frais toutes sortes de meubles en kit adaptés à vos goûts et au style de votre intérieur. Leur montage demande toutefois quelques précautions.

Trouver un espace adapté au montage du meuble

Des entreprises telles que Comforium proposent de nombreux meubles en kit. Ceux-ci demandent parfois de l’espace pour être assemblés convenablement. Un meuble imposant devra généralement être monté dans la pièce où l’on souhaite l’installer, afin de limiter les déplacements et de ne pas risquer d’être bloqué par une porte trop étroite. Il faudra également veiller à protéger le sol. Plancher, lino ou carrelage risquent en effet d’être abîmés ou rayés au cours du montage du meuble si l’on y pose tout son matériel sans protection. Une bâche ou quelques épaisseurs de vieux journaux peuvent faire l’affaire. Enfin, il est nécessaire de disposer d’espace autour de vous. Il serait particulièrement difficile de monter un grand meuble en ne disposant que de peu de surface au sol. Il vous sera utile de pouvoir vous étaler et prendre du recul. De même, vous pourriez avoir à manipuler des pièces longues ou à les faire glisser le long d’un axe précis. Une pièce spacieuse vous évitera des contorsions hasardeuses et limitera le risque de cogner vos pièces contre un mur ou d’autres meubles.

Disposer des outils et des pièces nécessaires

Il est primordial de se mettre dans les bonnes conditions pour monter un meuble et d’avoir le matériel adéquat. La plupart des meubles ne demandent que des outils basiques, comme un tournevis ou quelques clés, mais leur absence vous bloquerait inévitablement. Assurez-vous donc de posséder le nécessaire. Lors de la réception de plusieurs meubles, faites en sorte de ne rien mélanger. Dans l’idéal, vérifiez avant toute chose que chaque kit dispose bien de l’intégralité de son contenu. Il suffit d’une vis oubliée pour vous empêcher de mener votre assemblage à son terme et vous devrez alors contacter le fournisseur pour récupérer les pièces manquantes.

Veiller à respecter la notice de montage

Pour monter un meuble sans difficulté, il vous faudra lire attentivement sa notice. L’on est parfois tenté de ne se fier qu’aux schémas, mais les textes peuvent faire mention de détails essentiels. De manière générale, il ne faut pas hésiter à prendre son temps et à revenir en arrière en cas de difficulté. Il est en revanche déconseillé de procéder par intuition ou de sauter une étape qui paraîtrait peu importante. Chaque étape de la notice doit être respectée. Autrement, vous pourriez assembler un meuble normal en apparence, mais disposant en réalité de défauts de stabilité ou de solidité. Une étagère, une armoire ou un meuble télé doivent impérativement pouvoir supporter le poids de leur contenu et s’avéreraient dangereux s’ils étaient mal montés. Lorsque l’assemblage est fini, vérifiez que l’apparence de votre meuble est conforme à la notice et que ses éventuelles pièces mobiles se déplacent convenablement. Prenez soin de conserver la notice et les pièces de rechange si vous en disposez.